• concours de Réquisitoires

    Réquisitoires des candidat.e.s de l'ENM

    4ème collaboration

     

    Trois futurs substituts du procureur de la promotion 2016 ont participé, le 16 mai 2018, au concours du meilleur réquisitoire devant les auditeurs de justice de l’ENM à Bordeaux. Amélie Vivet, Naïma Mohraz et Pierre Besse se sont glissés dans la peau du magistrat du Parquet requérant aux Assises dans une affaire de viols et agressions sexuelles sur mineurs commis lors d’un voyage en Thaïlande.

    Naïma Mohraz, Pierre Besse, Amélie Vivet

  • les Réquisitoires 2018

    Réquisitoire 1 : Amélie Vivet

    ENM, auditrice de justice, promotion 2016

    « J'entends déjà la défense plaider l'absence de contrainte, insister sur le « consentement » de l'ensemble des personnes prostituées auxquelles les accusés ont eu recours, et ce peu importe leur age. (...) Qui oserait soutenir de bonne foi qu'à 8 ans, qu'à 9 ans, dans un bordel de Pukhet, on est en mesure de consentir, quand on sait ce que ce mot veut dire, à parfois des dizaines des relations sexuelles complètes par jour avec des adultes et notamment des farangs ? (...) Je vous demande donc de refuser que l'institution judiciaire participe à la banalisation de la marchandisation du corps des autres, et a fortiori de celui des plus vulnérables qu'elle a pour mission de protéger quelque soit leur place dans le monde. »

    Réquisitoire 2 : Naïma Mohraz

    ENM, auditrice de justice, promotion 2016

    « (...) Les accusés prétendent aussi qu’ils ont agi avec le consentement de leurs partenaires. Vous ne vous laisserez pas duper. Il y a dans ces affirmations des relents de racisme si nauséabonds que toute cette salle d’audience en est embaumée. Non, un enfant asiatique n’est pas moins un enfant qu’un enfant français. Il n’a pas plus envie que l’on s’en prenne à son intimité, qu’on l’emmène dans un lit ou qu’on le traîne dans un coin sombre pour assouvir des fantasmes d’adulte, qui dépassent sa compréhension, le prennent par surprise, par contrainte. Sa culture et son milieu ne font pas de lui un petit être lubrique, disposé à tous les jeux érotiques. (...) »

    Réquisitoire 3 : Pierre Besse

    ENM, auditeur de justice, promotion 2016

    « (...) Pendant trois jours, nous avons arpenté le dédale de ses rues tortueuses, respiré son air moite et iodé à l'odeur si forte d'égout que nous en avons eu la nausée. Nous avons entendu la mauvaise musique trop forte que diffusent les milliers de bordels qui bordent les trottoirs sur lesquelles grouillent des touristes libidineux à la virilité abusive et archaïque. Pendant trois jours nous avons ressenti le dégoût, voulu détourné nos regards de ces photos d'enfants, photographiés nus, de face, de dos, debout et allongés, probablement visionnés encore aujourd'hui, en ce moment même, par un pédophile, assis devant son ordinateur, quelque part dans le monde. (...) »

  • L'AFFAIRE

    Recours à la prostitution de mineurs
     
    Deux amis, Paul et Jean, sont poursuivis pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, à la suite d’un voyage en Thaïlande où ils ont eu recours à la prostitution de jeunes filles. Paul doit également répondre du délit de fixation et diffusion d’images à caractère pornographique représentant des mineurs. L’agence de voyage française qui les a aidés à organiser leur voyage et leurs activités prostitutionnelles, est poursuivie pour complicité des crimes et délits commis en Thaïlande.

  • revue de presse

    Prix de la fondation scelles 2018 : Concours de réquisitoires à l'ENM

     

    Trois futurs substituts du procureur de la promotion 2016 ont participé, le 16 mai dernier à l’ENM, au concours de réquisitoires du Prix Jeunes contre l’exploitation sexuelle organisé par la Fondation Scelles en partenariat avec l’École. Le cas pratique qui leur était proposé abordait notamment le thème de la marchandisation du corps et le tourisme sexuel.